Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme :: Brochures :: Contact :: Infos pratiques
Menu Retrouvez-nous sur Facebook

Le grand brûle de juillet 1944

Vous êtes ici : AccueilDécouvrir & ExplorerHistoire et ArchéologieLe Revermont dans l’Histoire › Le grand brûle de juillet 1944
Précédent Suivant
site du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûlesite du grand brûle

Site du Grand Brûle

En juin 1944, le 1er bataillon FTP attaque un train pour couper la retraite aux allemands.En juillet, le Revermont est proclamé «territoire libéré». En représailles les allemands partent à la recherche des maquisards, brûlent et pillent des villages.

Villages martyrs
Site du Grand Brûle
En juin 1944, à la gare de Moulin des Ponts, le 1er bataillon FTP attaque un train blindé pour couper la retraite aux allemands.
En juillet, le Revermont est proclamé «territoire libéré».
En représailles les allemands préparent une opération. Le 18 juillet 1944, ils partent à la recherche des maquisards, brûlent et pillent des villages. Le quartier de la Vallière à Cuisiat, le village de Pressiat, les hameaux de Roissiat, de Chevignat, le village de Verjon sont incendiés.
Les portes des caves sont défoncées à coups de crosse, et les soldats se mettent à boire. Une fois la colonne arrivée à Cuisiat, l’officier allemand qui la dirige ordonne de faire demi-tour et d’incendier les villages au retour avec des plaques incendiaires et des lance flamme. Les habitants sont expulsés brutalement des maisons sans pouvoir rien emporter.
Dans les étables, les animaux ne peuvent être détachés et meurent brûlés. Les soldats complètement ivres tirent dans tous les sens ; effrayée, la population fuit pour se cacher dans les bois.

Ainsi, au fur et à mesure du retour, le quartier de la Vallière à Cuisiat, le village de Pressiat, les hameaux de Roissiat , de Chevignat, le village de Verjon sont incendiés.

La lueur de l’incendie se voyait dans toute la Bresse. C’est ce qui fera naître plus tard l’expression de "Grand Brûle".

Pendant ce temps, une autre colonne allemande incendie le village de Poisoux. Au cours de cette terrible journée, 278 bâtiments sont brûlés : 45 à Cuisiat, 82 à Pressiat, 67 à Chevignat et Roissiat, 47 à Verjon , 31 à Poisoux, 1 à Saint-Rémy et 5 à Valresson.
Ces évènements ont profondément marqué les habitants de ces villages du Revermont.

Accès pédestre depuis Chevignat. Belvédère.
Rappel de l’histoire : Roissiat et Chevignat sont incendiés en 1637 par les Comtois excédés des incursions françaises sur leur territoire.

Chevignat
01370 Courmangoux

Téléphone : 04 74 30 59 67

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours.

Tarifs

Gratuit