Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme :: Brochures :: Contact :: Infos pratiques
Menu Retrouvez-nous sur Facebook

Plans d’eau et rivières

Précédent Suivant
le suranle suranle suranle suranle suranle suran

Le Suran

De 74 km de longueur2, le Suran naît dans la petite localité de Loisia, dans le département du Jura, à 395 m d'altitude, entre les lieux-dits Les Combes Bœuf et les Pièces Pertan.

Il se dirige d'emblée vers le sud1,2, direction qu'il maintiendra jusqu'à son confluent avec l'Ain sur la commune de Varambon près de Pont-d'Ain5. Dans la vallée, on entend dire : « à Varambon, le Suran perd son nom ».

Le Suran est une rivière assez abondante, comme tous les cours d'eau issus de la partie sud de la région du massif du Jura.
Le Suran présente des fluctuations saisonnières de débit très marquées, comme bien souvent dans l'est de la France, avec des hautes eaux d'hiver et des basses eaux d'été.

Il convient de noter que le lit du Suran est assèché complètement pendant les mois d'été entre le pont de Bohas et la résurgence du Bourbou à Neuville-sur-Ain. les pertes significatives de débit commencent en amont du pont de Marcou (Simandre sur Suran), au niveau des pertes de l'Agnelou. les années très sèches, le Suran est à sec à partir de Valuisant (Villereversure). C'est un phénomène karstique typique, la rivière coulant dans un synclinal Jurassique et crétacé constitué de calcaires. Le Bourbou est une résurgence de rive droite, en aval du pont de Planche (Neuville-sur-Ain. En aval de ce point,plusieurs résurgences dans le lit de la rivière l'alimentent. UNe partie des eaux du Suran souterrain ne resurgit pas au Bourbou, mais poursuit sa route souterrainement pour réapparaître dans la rivièred'Ain en aval de la Colombière (grotte des Gaulois, résurgences près de la Colombière, résurgence subaquatique au large du déversoir de la grotte des Gaulois).

01250 Nivigne et Suran

Téléphone : 04 74 51 81 23