Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme :: Brochures :: Contact :: Infos pratiques
Menu Retrouvez-nous sur Facebook

Sites et patrimoine culturel

Vous êtes ici : AccueilDécouvrir & ExplorerGorges de l’AinSites et patrimoine culturel › Ruines du château de Boutavant
Précédent Suivant
ruines du château de boutavant

Ruines du château de Boutavant

Entre le village de Boutavant et la rive droite de l’Ain, s’élève une montagne escarpée et d’un difficile accès, sur le sommet de laquelle on voit encore les ruines du château de Boutavant.

Elles consistent en quelques pans de murailles d’un effet imposant. De larges fossés creusés dans le roc vif, entouraient cette forteresse. Le château de Boutavant fut ruiné par les Français en 1479. Il ne resta debout qu’une grosse tour carrée couverte en laves, qui servait de prison. Le baron de Thiange fit raser cette tour au mois de mars 1637, pendant qu’il occupait le château de Cornod. Le village de Boutavant, la Grange de Tréchargier, et le moulin de Lanthenne furent brûlés en même temps par un parti Français qui revenait de la picorée du côté de Cernon.


La Seigneurie de Boutavant,Butavant, Botavant ou Bouthevan
Elle comprenait Boutavant, Vescles, Rupt, Chenilla en partie, Condes, Montcoux et Anchay. Le seigneur avait sur tous ces lieux la justice haute, moyenne et basse avec pouvoir d’instituer un bailli, un châtelain, un procureur d’office, un scribe, des messiers, forestiers et un tabellion ; la banalité des fours, du moulin et du battoir Lanthenne et d’un autre moulin. Décorée pendant plusieurs siècles du titre de baronie, cette terre fut érigée en marquisat avec Vallefin sous le nom de Boutavant, par le roi Louis XIV en août 1779, en faveur de Marc de Montaigu avec la condition expresse que si ce marquisat venait à être possédé par des personnes faisant profession de la religion réformée, il ne pourrait y être établi ni prêche, ni exercice public , sous peine de nullité de la concession.

39240 Coisia

Téléphone : 03 84 25 27 47

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours.