Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme :: Brochures :: Contact :: Infos pratiques
Menu Retrouvez-nous sur Facebook

Les sites archéologiques

Vous êtes ici : AccueilDécouvrir & ExplorerHistoire et ArchéologieLes sites archéologiques › Motte castrale de la Griffonnière
Précédent Suivant
motte castrale de la griffonnière

Motte castrale de la Griffonnière

La GRIFFONNIERE, seigneurie possédée en 1330 par deux frères ODET et JEAN DE L’AUBEPIN, damoiseau surnommé Griffon d’où le nom de la Griffonnière.

Le titre de Seigneur de la Griffonnière n’apparut qu’au XVIème siècle. Le domaine fut vendu aux recteurs de l’Hôpital le 2 juillet 1720 par Gaspard De Branges. En 1789, l’Hôtel Dieu de Bourg-en-Bresse en est propriétaire avec le titre de Baronnie.

Les MOTTES CASTRALES connues sous le nom de « POYPES », nombreuses dans le département de l’Ain et plus particulièrement en Dombes, suscitent la curiosité. On leur attribuait des fonctions farfelues : tombes, habitats réservés aux fées, lieux de cultes gaulois… Aujourd’hui, grâce aux recherches archéologiques, on peut affirmer que les « poypes » furent des châteaux médiévaux édifiés à travers toute l’Europe
entre le Xème et le XIIIème siècle.


La poype de la Griffonnière que vous pouvez encore apercevoir, colporte une légende : elle abriterait un "cheval de bronze" enfoui sous les décombres des ruines du château de ces lieux.

La Griffonnière
01270 Villemotier


Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Accès libre.