Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme :: Brochures :: Contact :: Infos pratiques
Menu Retrouvez-nous sur Facebook

Tous les sites

Vous êtes ici : AccueilDécouvrir & ExplorerPatrimoine et architectureTous les sites › Ferme de Bevey à Cheminée sarrasine
Précédent Suivant
ferme de bevey à cheminée sarrasineferme de bevey à cheminée sarrasine

Ferme de Bevey à Cheminée sarrasine

Dernière ferme à cheminée sarrasine du canton de Coligny. (ISMF 1944). Associant une mitre décorative, un foyer chauffant au large et une imposante hotte pyramidale,ces édifices sont typiques de la Bresse et un patrimoine vernaculaire unique en France.

La mitre carrée d'influence romane a fleur de lys. Propriètée privée.

Les cheminées sarrasine de la Bresse Savoyarde :
La cheminée sarrasine ou cheminée sarrazine est un type de cheminée typique de la région naturelle de la Bresse, en particulier sur les toits des fermes bressanes. On peut la trouver, en moindre quantité, dans d’autres régions.
À l'extérieur, cette cheminée typique a l'aspect d'un minaret ou d'un petit clocher. Généralement surmontée d'une croix, elle correspond avec un foyer placé au centre de la pièce, dont on pouvait faire complètement le tour. C'est une cheminée inspirée de celle de la hutte primitive, feu central et fumée s'échappant par un orifice au centre de la toiture. Cette ouverture devant être fort large, on dut parer à l'inconvénient qui pouvait résulter de la pénétration de la pluie et du vent, en la surmontant d'une cheminée très élevée, munie d'étages superposés, de baies latérales, tout comme les lanternes des clochers. On peut rapprocher les cheminées sarrasines des cheminées aragonaises traditionnelles en Haut Aragon, dans les Pyrénées espagnoles, assez semblables structurellement.

Au XVIIIe siècle, ces cheminées étaient déjà considérées d'un autre âge ; de là, certainement, l'appellation de « sarrasines », et non pas en vertu d'une origine mauresque.

Gabriel Jeanton, historien et président de l'Académie de Mâcon, recensa en 19231, plus de 400 cheminées de ce type. En 1977, il n'en restait plus guère qu'une trentaine1, dans les secteurs de Pont-de-Veyle, Saint-Trivier-de-Courtes, Montrevel-en-Bresse, Bâgé-le-Châtel, Pont-de-Vaux, plusieurs à Romenay et en quelques autres endroits. En 2007, on en dénombrait exactement trente-quatre.

La « cheminée chauffant au large » – dispositif qui à l’origine est lié à l’existence sous un même toit d’une famille étendue ou d’une communauté – constitue un thème majeur de l’architecture vernaculaire en France, et les cheminées dites « sarrasines » ne sont que la partie émergée (au sens propre comme au sens figuré) d’un ensemble plus vaste qui reste en attente d’investigations étendues à l’ensemble de l’hexagone.

01270 Beaupont

Téléphone : 04 74 30 59 67